lundi 30 mai 2011

J'imagine....

J'imagine (Annie Villeneuve) «Il me faut marcher seul Faire face à la musique De ce parcours que j'ai choisi Le travail d'une vie Mais quelques fois Quand j'en ai assez Que je songe à tout abandonner Tu veux que je sois Ce que je suis Je fonce alors je vis J'imagine une force invinsible La beauté d'un monde uni J'imagine que l'on peut voler J'imagine cette force une réalité »

Je suis la première à dire «Quand tu fais un choix, assumes»... j'ai fait beaucoup de mauvais choix et je dois maintenant assumer... J'ai décidé d'arrêter les compromis dans mon couple. Les compromis ça vient des deux côtés et malheureusement mon conjoint et moi avons fait des choix de vie (avoir des enfants, être en couple)qui ne correspondent pas à la vie rêvée de mon conjoint (avoir la grosse carrière, sortir avec des copains quand bon lui semble et revenir à la maison à l'heure qu'il veut, avoir de la visite le plus souvent possible)... Lui a donc l'impression de faire énormément de compromis (rentre plus tôt du boulot qu'il le voudrait, ne va pas à autant de 5 à 7 qu'il le désire, doit rentrer plus tôt que ses gentils copains célibataires etc... j'imagine que vous voyez ce que je veux dire) alors qu'au fond, ce n'est pas des compromis, c'est juste de vivre la vie qui va avec une famille...

J'ai donc décidé que je n'ai plus envie de me subir. Je vais vivre comme je veux et essayer d'être le plus heureuse possible et on verra où la vie me mènera. Avant d'accoucher, j'avais fait un petit exercice dans le livre Imparfaite, et alors? par Anik Routhier et Julie Beaupré qui ressemble drôlement à un plan de projet de ma vie (Objectifs, itinéraire, but recherché) et j'ai décidé de mettre de côté les objectifs reliés à ma vie de couple car je me rend compte que je ne suis pas prête à faire tout le travail pour deux. Je vais mettre toutes mes énergies sur les autres objectifs et essayer d'être le plus heureuse possible en tant que femme et maman... Je n'ai pas encore mis une croix sur mon couple car je ne crois pas que ce soit le moment pour moi de prendre une aussi grosse décision et vivre tout ce qu'elle implique... j'ai accouché il y a un peu plus de 5 semaines et je suis fatiguée...

En attendant, je fonce alors je vis....

8 commentaires:

Caro l'ergo a dit…

Tout objectif se doit d'être réaliste et réalisé avec discernement. On s'y attaque un à la fois, sans quoi c'est le cahot...

Vas-y fonce, prends une marche à la fois et tu y arriveras!

Capara a dit…

Caro l'ergo: Merci!!

Evely a dit…

Prend ton temps. Soit fidèle à toi-même. Un enfant ça change une vie surtout les premiers temps. Pendant la première année de la vie de mon fils, je pleurais à tous les jours. Bon d'accord, gros baby blues de ma part, mais aussi un besoin de me redéfinir. Il a maintenant deux ans et je suis toujours en redéfinition. Par chance mon conjoint est à mes côtés et m'encourage.

Pour ce qui est du tiens, tu sais, probablement il doit s'adapter à tout ça aussi. Vous aller trouvez votre rythme, votre manière d'être heureux au travers votre trio. Peut-être ce sera ensemble peut-être pas, c'est vous qui le savez et qui le découvrirez.

Tout ce que je peux te dire, du fond du coeur, prend le temps pour te trouver et quand tu seras prête, fonce, tu en seras que plus heureuse, ton enfant aussi et par la bande, ton conjoint aussi.

La Belle a dit…

Tu viens d'accoucher alors j'aimerai simplement te dire de prendre ton temps. Je souhaite que tu puisses aussi en parler ouvertement si le coeur t'en dit.

Courage

Capara a dit…

@Evely: Ce nouveau bébé est en fait mon 2e, je suis maman d'une petite fille de 2 ans et demi. Je me dis donc que s'il avait eu à s'adapter et à se faire à l'idée d'une vie de famille, ce serait déjà fait. Je vis aussi cette phase de redéfinition mais elle est arrivée dans ma vie alors que ma première avait 18 mois. J'ai bien hâte de me trouver! ;)

@La belle: Je suis tout à fait d'accord avec toi, il ne faut pas précipiter les choses. J'ai tenté d'en parler ouvertement avec mon conjoint et ça n'a pas donné grand chose. C'est un grand «Me, myself and I» et pour le moment, il ne semble pas comprendre qu'il est normal que sa vie change et qu'il n'est plus le centre du monde.

Anik a dit…

Ouf, pas évident... Je crois que tu as raison lorsque tu dis que s'il avait eu à changer, ce serait déjà fait... Évidemment, comme tu viens d'accoucher, ce n'est pas le meilleur moment pour prendre une décision éclairée face à ton couple...
Mais si je peux te dire une chose, écoute toujours ton instinct... Il te dictera la voie... Pour ma part, je me suis séparée quand mon bébé avait 2 ans... J'aurais pu le faire avant, mais je n'étais pas prête à subir les conséquences financières... Je n'ai jamais regretté, parce qu'il est souvent plus facile de gérer seule que de s'obstiner avec un autre... Et trop d compromis, comme j'en parlais sur mon blogue, je n'y crois pas non plus...

Enfin, je me répète mais écoute ton instinct... Un moment donné, il va crier tellement fort que tu devras l'écouter, avec raison...

Capara a dit…

@Anik: Ah l'instinct! Ce mot qui revient si souvent... Caro l'ergo m'a donné le défi de vivre au rythme de mon instinct dans un commentaire dans mon billet «Vivre le moment présent» et honnêtement, je n'avais pas vu toute la portée de cela voulait dire...

Anik a dit…

C'est vrai que c'est vaste, l'instinct... Mais plus on l'écoute, plu on découvre qu'il est tellement sage!!!