vendredi 24 juin 2011

Ce que je ferai...

1- Je profiterai de tous les moments où mon petit coco a besoin de moi pour l'emmener au pays des rêves.
2- Je vais aller prendre de belles marches à l'extérieur.
3- Je vais jouer physiquement avec cocotte pour rattraper les journées perdues.
4- Je vais laver les planchers car les gens qu'on paie pour faire le ménage ne lavent pas les planchers comme du monde (et avec en prime un produit qui rend le plancher collant....) 
5- Je vais faire un ménage dans mon garde-robe de tout ce qui ne me fait plus ou que je n'ai pas porté depuis un bout et une petite séance de magasinage.
6- Je vais aller me faire faire un pédicure.
7- Je vais faire un dessert.
8- Je vais sortir m'asseoir sur le patio pendant que mon petit coco dort pour lire.
9- Je vais profiter de la vie et arrêter de remettre au lendemain!

Ce n'est pas une très longue liste, c'est ce que j'aimerais bien faire mais que je ne peux faire pour le moment.

4 commentaires:

Caro l'ergo a dit…

Ton instinct ... te dit de prendre soins de toi. Ne l'entends-tu pas ?

Capara a dit…

Si la maladie était la façon pour mon instinct de m'exprimer ce désir, c'était effectivement assez fort pour que je l'entende. Je commence même à prendre soin de moi, j'ai laissé une brassée de serviettes propres que mon chum avait lavées dans le panier jusqu'à ce qu'il se tanne et les plie. Je ne suis pas la seule dans cette maison à être capable de le faire non?

Caro l'ergo a dit…

Les jeunes mères ont tendance à s'épuiser, uniquement parce qu'elles veulent que tout soit parfait. Rien n'est parfait dans ce monde et il faut accepter les choses telles qu'elles sont.

Personnellement, j'aspire à l'équilibre. Équilibre entre ma vie personnelle, familiale, professionnelle et amoureuse. Ce n'est pas toujours facile, mais c'est possible. Il faut toutefois impliquer les gens qui nous entourent (même les enfants) et demander. Les femmes ont parfois l'impression que leur chum va se rendre compte qu'il devrait faire telle ou telle chose... ben non. Demander avec un Voudrais-tu? plutôt qu'un Pourrais-tu? (c'est sûre qu'il peut) améliore souvent les choses.

Reposes-toi, prends soins de toi, ton corps te parle. Il faut l'écouter.

Capara a dit…

Caro l'ergo: Je me rends compte que je ne demande ni «pourrais-tu» ni «voudrais-tu», je devrais effectivement m'y mettre! ;) C'est vrai qu'on veut que tout soit parfait mais perfection ne veut pas dire équilibre hein? Et équilibre est bien mieux que perfection. ;)