jeudi 14 juillet 2011

La madame au décodeur de pleurs de bébé intégré

Vous ne devinerez jamais quelle chance, que dis-je, quel honneur j'ai eu cet après-midi en me rendant au CAA-Québec sur Langelier!! J'ai rencontré une dame qui a le privilège de posséder un décodeur de pleurs de bébé!! Je vous raconte donc cette fabuleuse rencontre: Je suis avec mon garçon qui, je ne sais pas si je vous l'ai dit, a un défaut de fabrication: il ne dort pas en auto ou en poussette et déteste pour mourir sa coquille. Donc le dit bébé est dans l'ennemi à abattre (la coquille) et pleurs. Je dois acheter des billets pour les glissades d'eau et il y a 4 personnes qui attendent de passer avant moi. J'attends donc patiemment en berçant la coquille pour tenter de le calmer, ce qui ne fonctionne pas du tout. C'est là qu'une dame d'une bonne soixantaine d'année qui flânait dans la boutique CAA (car elle avait eu la chance d'avoir déjà ce qu'elle était venu chercher) a décidé de venir à ma rencontre.

Elle: Madame, est-ce que ça se pourrait que votre bébé aille faim?

Moi: Non madame, mon bébé n'a pas faim. Il n'aime pas être dans son siège d'auto et n'aime pas aller en auto.

Elle: Je ne dis pas ça pour vous chicaner, mais je pense vraiment que votre bébé a faim.

Moi: Non madame, il n'a pas faim, je l'ai allaité avant de venir ici.

Elle: Ben il doit avoir encore faim.

Moi: Non madame, il n'a plus faim.
Elle, en se dirigeant vers la sortie du magasin: Ben moi mon garçon aimait ça avoir la tétine tout le temps dans la bouche.

La morale de cette histoire? Je devrais rester à la maison avec mon bébé au cas où jamais il aurait faim même s'il vient d'être allaité.

Vraiment, j'ai été très polie devant cette dame qui n'a été d'aucune politesse avec moi. Cependant, je peux vous dire que j'étais très fâchée de ce manque de respect. Je suis maman de mon 2e enfant, je n'ai pas besoin qu'une petite vieille dame qui a eu des enfants il y a plus d'un quart de siècle viennent me dire quoi faire. En revenant en auto, je pensais à plein de choses méchantes à lui balancer au visage du genre: «Mme, regardez mes boucles d'oreilles, ma bague, ma montre et mon sac à main, tout ça mis ensemble vaut plus que la pension de vieillesse que vous recevez à tous les mois alors si j'avais besoin de m'acheter de la jugeote, j'en aurais les moyens.» Cet exercice en voiture avec bébé qui pleurait (encore) m'a fait un bien fou! Et, étonnamment, je n'ai pas de regrets de ne pas lui avoir balancé ça au visage. Je suis fière que les autres clients présents aient pu voir que je suis une femme polie et respectueuse.

5 commentaires:

Cindy a dit…

Les petites vielles qui ne se mêle pas de leurs affaires pas capable!!!

Caro l'ergo a dit…

Si je ne la savais pas à l'autre bout de la terre, j'aurais pensé que tu avais rencontré ma belle-mère... :)

De quoi elle se mêle!

Mamanbooh a dit…

Wow!

Tu as été tellement bonne, je te lève mon chapeau!

Franchement, on devrait en enfermer quelques unes...

Moi aussi, j'ai plein de phrases qui me viennent en tête!

Bravo!

Catherine a dit…

Wow...je suis impressionnée par ta politesse.. bravo! Je déteste les gens qui ne se mêlent pas de leurs affaires quand ça vient à ma fille...

Mais heureusement je n'en rencontre pas trop souvent!

Capara a dit…

@Cindy: C'était la première fois que ça m'arrivait et j'espère la dernière.

@Caro l'ergo: Une belle-mère comme ça?? Je ne pourrais survivre... Déjà que j'ai trouvé ça difficile que ma belle-mère soit à la maison pour aider mon conjoint avec les enfants et qu'elle dise (et croit dur comme fer) à tout bout de champs que mon garçon pleurait parce qu'il avait mal au ventre alors qu'il était seulement fatigué et voulait dormir...

@Mamanbooh: Avant cet épisode, quand je pensais aux petits vieux, je pensais seulement à leurs enlever leurs permis... maintenant, je pense comme toi que quelques une devraient être enfermées ;)

@Catherine: Je pense que si on en rencontrait plus souvent, on aurait plus le goût de sortir.