mardi 4 octobre 2011

J'ai perdu mon identité

Hier, comme mon conjoint était à la maison, je suis sortie faire des courses toute seule. Toute seule comme dans seule sans enfants. Alors que je marchais (sans poussette pour me tenir compagnie), j'ai eu cette réflexion: On dirait que j'ai perdu mon identité. C'était comme si sans mes enfants, je n'étais rien. Rien ne pouvait expliquer le fait que je sois mal habillée, peignée à la presse et pas maquillée... rien ne pouvait expliquer pourquoi je suis cernée comme dix. Rien derrière qui me cacher à la caisse (vous savez, les caissières n'ont souvent que de yeux pour les enfants donc pendant ce temps-là, elle ne voit pas votre état négligé!).

Aujourd'hui, je repense à cela et ce que je comprends de ma réaction d'hier c'est que j'ai moins l'impression que les gens me jugent quand j'ai les enfants avec moi. C'est comme si ça leur envoi comme message que je suis une maman et c'est normal que j'aie l'air de ça.

Donc, je me questionne: c'est quoi cette idée que les autres nous jugent systématiquement? Et s'ils me jugent, est-ce que ça me dérange vraiment? Franchement, le jugement de gens que nous ne connaissons pas ne devrait pas nous affecter non?

10 commentaires:

Bizz a dit…

C'est comme quand je sors prendre un café, sans la petite, avec mes vieux pantalons en coton ouaté gris. Ou quand je mets bien en évidence ma grosse bedaine de femme enceinte quand je mange un gros cornet de crème glacée dans un lieu public.
Toujours ce besoin de se justifier face aux autres. Je sais pas d'où ça vient. Sans doute du fait que tout le monde a toujours son petit mot à dire sur tout. On vit dans une époque où on a une opinion sur tout, ça inclut les autres.

Capara a dit…

@Bizz: Très bien dit! Petite anecdote: J'ai détesté être enceinte l'hiver! Avec mon manteau de maternité, je trouvais que j'avais pas l'air enceinte, juste l'air grosse! Alors que sans manteau, j'avais une belle bédaine de femme enceinte. ;)

Caro l'ergo a dit…

C'est quoi cette idée!! Personnellement, je crois que même avec des enfants, il ne faut pas perdre la femme en nous. Je ne sors jamais sans rouge à lèvre, j'aime porter des vêtements qui m'avantage (même dans la maison), j'aime faire tourner les têtes... Il ne faut pas se cacher, nous sommes belles, même si nous sommes des mamans!!!

Petite anecdote: la semaine dernière, une fillette inconnue m'a regardé et m'a dit : ''tu es belle!'' Je lui réponds merci poliment et dans ma tête je me dis : j'aimerais bien savoir de quoi a l'air sa mère. Loll

Cindy a dit…

Pouhahaha c'est en plein mon genre de réflexion.

Capara a dit…

@Caro l'ergo: Wow, tu es vraiment mon idole! Je ne trouve pas la motivation (je pourrais bien dire le temps mais ce serait une défaite) pour m'habiller comme du monde ou me maquiller ces temps-ci! Tu es bien chanceuse de recevoir de beaux compliments comme ceux que tu as reçu :)

@Cindy: ;)

Caro l'ergo a dit…

Tu sais ma chère Capara : tout est dans l'attitude, l'énergie qu'on dégage. Je suis loin d'être un canon de la beauté, je suis grande certe, proportionnelle... et j'ai des défauts : j'ai même des broches (traitement ortho depuis plus de 2 ans). Je me maquille peu (rouge à lèvre et cils) et j'ai une coupe de cheveux sans trop d'entretien...

Tu es capable, je vais te ''coatcher'' la dessus! ;)

Evely a dit…

Je suis assez d'accord avec Caro l'ergo. Je sors rarement en jogging. J'aime me faire coquette, mais sans trop de flafla. Je ne me maquille que pour le travail, mais j'aime bien m'habiller et me sentir belle. Je ne me sens pas jugé par les autres. Je sais que j'ai des livres en trop, de l'acné post grossesse et des cernes, mais c'est moi autentique et ça c'est beau. Depuis que j'ai mon fils, j'ai un nouveau regard, celui d'une maman. De toute manière ceux qui me juge n'ont très certainement pas d'enfants, car sinon ils se diraient "tiens voilà une femme qui accepte tous les changements que la vie amène, incluant les enfants. Elle n'a pas besoin d'artifice, mais elle aime être coquette".

Que tu te mette belle ou non quand tu sors importe peu, c'est la manière que tu te perçois qui importe. C'est dans le fond le jugement que tu portes envers toi-même

Capara a dit…

@Caro l'ergo: Chère ange de mon destin, il va vraiment falloir qu'on se rencontre! J'ai beaucoup à apprendre de toi je pense bien ;)

@Evely: Merci pour ton commentaire, il est très pertinent et je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Je t'envie de cette belle confiance en toi et de l'appréciation de ta personne malgré tes défauts. De mon côté, je vais travailler là-dessus ;) Je dois apprendre à apprécier ce que je suis et ce que j'ai.

Caro l'ergo a dit…

As-tu déjà rencontré un ange ? Tu pourrais être déçue ? :-) ... Rien d'impossible! À suivre!

Capara a dit…

@Caro l'ergo: Ben là, si tu n'as pas d'ailes, c'est sûr que je vais être déçue! ;) Mais non, je blague!