dimanche 30 octobre 2011

La rage au volant!

*** Attention, je ne mettrai pas de gants blancs pour l'écriture de ce billet***

Le titre de ce billet aurait aussi pu être «Tasse toi de là!», «Pousse toi de là», «Dégage!» ou tout autre titre auquel vous pouvez penser qui sonne dans ce genre là.

Pour revenir à Montréal en partant de notre nouvelle maison sur la Rive-Nord, je dois préfère passer par le pont. Je ne suis pas une dangereuse qui roule trop vite en voiture. Je ne roule pas plus de 10 km/h au dessus de la limite de vitesse en ville et sur l'autoroute, je roule 120 km/h. Je roulais donc en direction du pont quand.... une (insérer un sacre ici) de (insérer n'importe quel mot méchant ici et si vous n'avez pas d'inspiration, vous en trouverez plus loin dans ce bilet) s'est tassée devant moi. La FABULEUSE (voir ici beaucoup de sarcasme) conductrice de la Toyota Yaris 4P bourgogne roulait évidemment 100km/h! J'ai tout de suite deviné que la tarte prendrait elle aussi le pont. Je ne sais pas pourquoi le monde fait ça mais tous les épais de la terre change de voies des miles et des miles à l'avance pour être sûr de faire chier tout le monde derrière eux. Donc... la merveilleuse taponne aurait eu au moins 25 occasions (et ça ne tient compte évidemment que des occasions qui laissaient beaucoup de place pour changer de voie car Mme la conductrice de la Yaris doit être du genre à avoir peur des changements de voies serrés) de se tasser. Vous devinerez bien qu'elle ne l'a pas fait... Pourquoi? Pour ne pas rater le pont qui était encore à des miles et des miles!!

Dans la tête de notre charmante conductrice de Yaris ça devait sonner comme suit:
«Est-ce que la conductrice du CX-7 enragée au volant va bien finir par arrêter de me coller dans le cul?»

La réponse: NON!!! Voies rapides, ça le dit: Rapide! Si je veux rouler plus vite que toi (sans dépasser le 120km/h), j'ai le droit. Et comme je veux aller plus Rapidement que toi, j'ai le droit de m'attendre à ce que tu te tasses dans la voie qui se trouve à ta droite pour me laisser passer. Ensuite, tu te re-tasseras. Ne t'inquiètes pas, tu ne rateras pas le pont et ça me permettra d'arrêter de sortir des mots qui font de la peine au p'tit Jésus!

Finalement tant qu'à être dans la frustration, je partage avec vous deux choses qui me font m'arracher les cheveux:

- Les gens qui sont en manteaux d'hiver (genre M. Michelin) mais qui portent des gougounes! Si y fait assez froid pour que tu mettes ton gros manteau, il fait assez froid pour que tu te mettes quelque chose de plus chaud dans les pieds!

- Les gens qui soufflent les feuilles avec leur gros souffleur dans la rue. J'ai juste le goût de retourner les mettre sur le terrain et planter une pancarte qui dirait «Ramasse!». Non mais ça écoeure le monde trop lâches pour ramasser des feuilles qui préfère encombrer la rue avec des feuilles et faire de la pollution visuelle pour leurs voisins.

Et vous, avez-vous de la frustration à partager?

5 commentaires:

Cindy a dit…

Hum, on souffle les feuilles dans la rue nous, la ville les ramasse avec un camion et une pépine, pourquoi je me casserait le bicycle à les racler et les mettre dans un sac, tout le monde fait ça à Ahuntsic :)

La Belle a dit…

Moi j'en ai contre les conducteurs(rices) qui arrêtent complètement sur l'autoroute parce qu'ils ont manqué leurs sorties... Tellement dangereux, on a failli rentrer dans une voiture comme ça hier :-S

Capara a dit…

@Cindy: Ah ben là, si tout le monde le fait ;) Dans ma rue, je n'ai vu personne les souffler dans la rue. Par contre, dans les rues voisines, je me mettais à la place des gens qui le ramassaient dans un sac pendant que le voisin d'en face les soufflait dans la rue. J'espère que la ville sera pas trop longue à les ramasser. Il me semble que les dernières années, ça prenait pas mal de temps...

@La Belle: Bien d'accord avec toi, c'est vraiment dangereux! Ça et les chauffards qui roulent vite et coupe pour prendre une sortie à la dernière seconde forçant tout le monde à «taper» les brakes!

Caro l'ergo a dit…

Ce qui me frustre... les gens en retard, les gens qui s'obstinent entre eux sans s'écouter vraiment, devoir mettre des mitaines, avoir les pieds froids, les enfants qui se chicanent, ma belle-mère qui veut me donner des conseils sur l'éducation de mes enfants, les gens qui croient que tout leur est dû, les gens qui ne font rien pour améliorer leur sort outre que de se plaindre...

Avoue, j'ai l'air d'une vilaine frustrée... loll. Je bouillonne souvent d'en dedans, mais je m'affirme peu à ce sujet! ;)

Capara a dit…

@Caro l'ergo: Que de frustration accumulée! En te lisant, ça m'a fait penser aux dîners au resto que moi et une copine-collègue de travail se faisons pour se décharger de nos frustrations! C'est des dîners chiâlage et on ressort de là toujours top shape! ;)