mercredi 18 janvier 2012

Chronique chiâlage: Lola et Éric

À chaque fois que j'entend parler de l'histoire de Lola et Éric, les cheveux me dressent sur la tête.


Je me dis: «Merci Lola!! (Avec beaucoup de sarcasme!) Plusieurs hommes refusent d'emménager avec une femme de peur de perdre leur liberté. Si un jugement est favorable et que les conjoints de fait se retrouvent avec les mêmes droits que les conjoints mariés, ça n'aidera pas la cause des femmes ça...»

Non mais franchement, avoir pension de 400 000$ pour les enfants, une luxueuse résidence à Outremont, de l'aide à domicile et une voiture avec chauffeur payé par votre ex, vous plaindriez-vous?

3 commentaires:

Fleur d'âme a dit…

C'est pathétique!

Personnellement, je suis trop indépendante pour me faire vivre par quelqu'un!

Devinez avec quel argent elle paye ses avocats ? Maudit qu'il y a des hommes naifs ou mal pris!

Looange a dit…

Je trouve tellement que c'est exagéré. Comme si deux enfants avaient besoin de 40 000 $ par mois. On voit où sont les priorités de Lola

Capara a dit…

@Fleur d'âme: Haha poser la question, c'est y répondre ;)

@Looange: Des vêtements griffés, une école privée, du manger servi dans des assiettes en or, le compte d'hydro car les enfants ont quarante-mille patente qui gruge de l'électricité, des vacances dans le Sud pour que les enfants se reposent pendant la semaine de relâche, ça se paye pas tout seul voyons! ;)