lundi 14 mai 2012

L'identité de Parcelle de Capara

La petite robe noire de Guerlain


Définition identité:
Ce qui détermine une personne ou un groupe.
Données qui déterminent chaque personne et qui permettent de la différencier des autres.

Non, je ne vous dévoile pas aujourd'hui mon nom ou mon adresse. Je veux vous parler de l'identité d'un blogue. Quand j'ai décidé de créer une Parcelle de Capara, j'avais beaucoup lu sur les blogues en général avant de me lancer à l'eau. On semble dire partout qu'on doit trouver une ligne directrice, une identité de blogueur et s'y tenir. Les lecteurs qui aimeront cette identité nous suivrons. Nous aurons donc des lecteurs fidèles.

J'ai longtemps cherché quelle identité aurait mon blogue. Faute de trouver, je me suis lancée tout de même. Au fond, je ne suis pas seulement une maman, je ne suis pas seulement une femme, je ne suis pas seulement une chiâleuse ou une porteuse de lunette rose, je suis un ensemble de tout ça et plus.

Un an est passé et la seule identité que je vois de mon blogue c'est la mienne. Celle d'une personne qui change, qui évolue ou parfois régresse mais qui vit et qui partage. Ce que mon blogue partage en fait c'est des expériences de vie. Je vous parle de ce que j'aime, de ce que je n'aime pas, des questionnements que j'ai.

J'ai donc décidé de m'assumer. Il se peut que parfois, j'écrive 2 billets sur des produits de beauté de suite, ou deux billets de mamans de suite. Si jamais vous n'aimez pas un sujet (je pense à certains sujets sur lesquels j'ai écrit qui ne doivent pas trop intéresser les hommes), sautez-le billet mais revenez pour le prochain!

4 commentaires:

Fleur d'âme a dit…

Moi, c'est l'unicité de Capara qui m'attire, ce pourquoi je dois être une de tes lectrices les plus assidues.

J'admire les parcelles de Capara. Je me retrouve 15 ans auparavant, avec les mêmes questionnements, joies, inquiétudes, folies...

Reste comme tu es. C'est comme ça que je t'aime. :)

Karine a dit…

Ah mai son s'en fou que deux billets de suite porte sur le même sujet, tsé :)

Moi je suis là, et je lis chaque billet peu importe le sujet, et je réponds quand j'ai le temps. (Un p'tit bébé neuf, ça gruge mon temps libre un peu hein!)

On t'aime toi, et tu fais bien de dire "passez au prochain billet quand ça ne vous intéresse pas". J'ai la même philosophie pour mon blogue!

La Belle a dit…

Peu importe le sujet sur lequel tu décideras d'écrire, je vais te lire! Parce que j'aime tes mots, ta vision et tes valeurs :-)

Continue d'être qui tu es!

Capara a dit…

Ce que j'en retiens: vous m'aimez comme je suis. J'aime!

Et je vous aime aussi! ;)