mercredi 3 octobre 2012

Donné c'est donné!

Quand on parle de donner, il existe deux catégories bien distinctes de personnes.

Vous avez d'abord celles qui offrent avec leur coeur. Vous savez très bien qu'il n'y a aucune arrière pensée derrière leur cadeau (aussi tangible ou intangible soit-il). Vous savez qu'un jour vous voudrez leur rendre la pareille. Pas parce que vous vous sentez redevable mais plutôt parce que cette personne vous fait tellement de bien que vous aimeriez lui faire vivre ce qu'elle vous apporte.

Puis, il y a celles qui offrent mal. Ces cadeaux empoisonnés qui de l'extérieur semblent fantastiques mais qui cachent quelque chose de lourd. Vous savez qu'un jour viendra où vous devrez payer le prix et que tant que cela ne sera pas fait, vous vous sentirez redevable. Vous paierez le gros prix, bien plus gros que ce que valait votre cadeau mais personne ne vous en remerciera. Vous n'aurez pas le loisir de choisir ce que vous devrez donner en échange, la personne qui vous offre le cadeau a déjà choisi ce qu'elle voulait en retour (ou elle est entrain de mijoter cela dans son esprit) Vous savez déjà en acceptant ce cadeau alors qu'il touche à peine le bout de vos doigts que vous devriez le refuser.

Rêver d'un monde où l'on ne trouverait que des personnes de la première catégorie est utopique, je le sais. Mais comment dans un monde où on nous apprend à être poli, peut-on dire: «Non merci, je ne veux pas d'un tel cadeau.»

Plus encore, que peut-on faire quand on a tellement reçu de cadeaux empoisonnés pour ne plus être redevable? Pas besoin de me répondre, je la connais la réponse.

2 commentaires:

Looange a dit…

Je suis chanceuse je ne suis pas encore tombée sur le 2e genre de personne. J'avoue que je ne saurais comment gérer la chose non plus !

Fleur d'âme a dit…

Comme je te comprends. Les personnes du 2e type, je tente de les éloigner de ma vie. De cette façon, c'est plus facile! ;)

Bon courage!